Naissance de l’association

L’association La Dent Bleue s’inscrit dans le sillage du Collectif contre Dentexia, un groupe de patients ayant vu le jour suite à la liquidation de la chaîne de centres dentaires low-cost Dentexia, et qui a fédéré près de 3000 victimes entre 2016 et 2017.

Ce regroupement national de victimes du secteur dentaire, sans précédent de par son ampleur et son retentissement médiatique, s’est cristallisé autour de causes et de valeurs communes.

Pour ce qui est des causes, il s’agissait de glaner le statut de victimes, d’alerter sur les dérives de certains modèles économiques du secteur dentaire, de négocier avec le Ministère de la Santé l’octroi d’une aide pour la reprise des soins, et avec le Ministère de la Justice l’ouverture d’une procédure judiciaire, quatre objectifs atteints au terme d’une longue lutte. Pour ce qui est des valeurs, la constitution du Collectif a été l’occasion de conduire des échanges et des actions dans un climat de solidarité, de don de soi désintéressé, de convivialité, d’empathie, de patience et de bienveillance.

Fort de cet ancrage et de l’expérience (le plus souvent chèrement) acquise, plusieurs victimes de Dentexia ont décidé de poursuivre et d’étendre l’aventure en créant à l’été 2018 l’association « La Dent Bleue ». Plusieurs raisons ont motivé cette décision. D’abord, la prise de conscience qu’il n’existe pas d’interlocuteur dédié et indépendant pour les patients du secteur dentaire, encore moins lorsque ces derniers deviennent des victimes. Compte tenu de l’impact psychologique prépondérant (mais trop souvent négligé) des affections dentaires et des parcours de soins délétères, il existe une réelle nécessité et une urgence à ce que la voix des patients du dentaire soit portée par les usagers eux-mêmes. Ensuite, nous nous sommes rendu compte de l’importance de se structurer pour pouvoir être entendus des pouvoirs publics et des tutelles de santé. Enfin, le long de notre douloureux chemin, nous avons reçu de l’aide, et nous souhaitons aujourd’hui aider à notre tour, en travaillant à rendre la dentisterie plus sûre et plus profitable aux patients, dès à présent et pour les générations futures.

Même si elle a débuté avec d’anciennes victimes de Dentexia, l’association La Dent Bleue a pour vocation d’agréger toutes les bonnes volontés, en sachant qu’une victime reste une victime, qu’un patient reste un patient, avec ses questionnements, ses attentes, et ce partout sur le territoire national et au-delà.